CANDIDATURE - 10 astuces pour réussir un entretien téléphonique.

Publié le 10 Juillet 2018

CANDIDATURE - 10 astuces pour réussir un entretien téléphonique.


Votre CV a retenu l’attention du recruteur. La 2nde étape est celle de l’entretien téléphonique : un exercice pas évident pour tout le monde. MATEN vous livre quelques clés.

1 - Choisissez le moment et l’endroit.

Le recruteur préférera vous appeler sur votre mobile pour avoir plus de chances de vous joindre.

Veillez à vous isoler dans un endroit calme, quitte à lui proposer de le rappeler plus tard. Il préfèrera ça à une conversation hâchée.

 

2 - Restez concis.
Les premiers échanges reposent souvent sur des questions courtes pour vérifier des points factuels : votre disponibilité, vos diplômes, votre expérience, votre mobilité géographique, vos prétentions salariales…  Répondez-y clairement, rapidement mais très précisément.

 

3 - Surveillez votre langage.
L’échange au téléphone est souvent plus direct, plus convivial qu’en face à face.

Restez donc très vigilant pour ne pas utiliser, au fil de la discussion, un langage trop familier.

 

4 - Montrez votre motivation.
Cet entretien a pour but de valider les informations pratiques et de tester votre motivation.

Soyez dynamique et enthousiaste. Votre motivation doit s’entendre.

Surtout évitez les blancs…Au téléphone, l’effet est désastreux.

 

5 - Préparez-vous à tout.
Le recruteur peut utiliser cet entretien pour vous mettre en situation.

Ne vous laissez pas déstabiliser et répondez avec calme, clarté et assurance.

 

6 - Valorisez-vous.
Ne perdez jamais l’objectif de cette conversation. Le recruteur effectue une présélection en vue des entretiens physiques. Utilisez donc ce moment pour mettre en valeur vos points forts. C’est le moment ou jamais.

 

7 - Souriez.
Tous les formateurs en marketing téléphonique vous le diront. Le « sourire »passe au téléphone.

Si vous souriez, votre voix sera plus agréable, votre débit plus détendu, votre élocution plus claire…

Le cercle vertueux…

 

8 - Soignez votre message d’absence.
Le recruteur tombera peut-être sur votre messagerie. Anticipez cette situation avec un message « professionnel ». La première impression reste capitale.

 

9 - Concluez votre entretien.
Ne quittez pas votre interlocuteur sans vous inquiéter de la suite du process. Une formule du type « N’hésitez pas à me rappeler pour toute question. » ou « Le poste me plaît. Peut-on envisager un entretien dans les prochains jours » permet de se quitter en évoquant la prochaine étape.

Pensez à bien noter le nom et les coordonnées de votre interlocuteur.

 

10 – Soyez indulgents…
Certains profils sont hyper sollicités et reçoivent de très nombreux appels. C’est la rançon du succès. Ne soyez pas désagréable pour autant…

La pré-sélection sur CV est parfois confiée à des chargés de recrutement débutants. Soyez indulgents car derrière se cachent souvent de belles opportunités de postes portées par les seniors !

 

 

 

Sources : Service Communication MATEN